pourquoi faire de la sophrologie

« La sophrologie renforce la confiance en soi » - Binic(29)

vendredi 22 octobre 2010 article paru dans Ouest France

pourquoi faire de la sophrologie ?


Une soixantaine de personnes a assisté, mardi soir, à Binic, à la conférence sur la sophrologie proposée par Bernard Santerre, fondateur de l'Institut de sophrologie de Rennes. Invité par la sophrologue Sabine Even, cet ancien kinésithérapeute a expliqué comment « ce merveilleux outil permet de mieux connaître son corps ». La sophrologie est l'une des solutions pour aller vers un mieux-être. Cet outil aide à mettre à distance ses douleurs et ses tracas.

Corps et mental

Et de proposer un petit exercice à l'assistance : touchez vos deux index en fermant les yeux fermés. « La connaissance de notre corps évolue tout le temps. On ne rend pas compte des interactions permanentes entre le corps et le mental. Avoir un rhume ou un lumbago, ça plombe le moral. Inversement, notre esprit peut mettre à distance nos douleurs. »

Principe de réalité

Bernard Santerre a présenté les grands principes de la sophrologie : « Voir la réalité telle qu'elle est et non pas la fantasmer, se réveiller le matin en pensant à tous les moments qui seront agréables : la chance d'avoir de l'eau chaude, une voiture qui démarre, de manger ce que l'on veut... »

Changer ses comportements

Constitué de professionnels de la santé, d'hommes et de femmes intéressés par cette méthode de relaxation dynamique, le public a été réactif aux propos de Bernard Santerre. Les questions n'ont pas manqué. « Combien de temps pour un décrassage ? Combien coûte une séance ? Comment savoir si le sophrologue n'est pas un gourou ? Quelle différence avec la méditation ? » Si le conférencier conseille une pratique en groupe pour « prendre du recul sur ses maux », il a rappelé que la sophro n'est pas une thérapie mais plutôt une pédagogie. « Elle aide à changer son regard sur soi et son environnement. »

10 minutes par jour

Quant aux techniques, « leur simplicité est adaptée à notre mode de vie. Une fois que l'on a suivi quelques séances, on peut en faire 10 minutes par jour n'importe où, dans les embouteillages, dans les files d'attentes... ».

Catherine LEMESLE


26/10/2010
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 19 autres membres