la colère

une émotion :  LA COLERE

Trouble affectif violent et agressif résultant d'un état affectif de frustration ou d'anxiété

 

La colère est une réaction de protection. Elle vise à préserver notre intégrité quand nous nous sentons menacés, que nos limite sont été transgressées, quand encore nous nous sentons envahis. C'est l'expression d'un « non » à l'injustice, à une violation de territoire

 

Les déclencheurs de la colère : injustice, dommage causés par un tiers, atteinte à l'intégrité physique, psychique, limites personnelles transgressées par l'autre

La colère est le signal que le vase déborde

La colère prépare au combat et nous poussant à agir

La colère cherche à réparer les blessures et la frustration

Elle permet de sortir de l'impuissance et de contrôler la situation. Elle permet de se positionner et d'affirmer son identité pour défendre son intégrité. Elle permet donc de s'affirmer

 

Image IPB

Une forte colère demande un décharge physique comme l'envie de frapper. Le but de la décharge n'est pas toujours la destruction mais l'élimination des tensions. La colère consomme de l'énergie, on est fatigué après un accès de colère mais elle  en génère aussi pour permettre l'action: mobilisation de ressources rapides énergétiques vers le corps et un afflux de sang vers les mains donc on bouge énormément : on sent une force

 

La colère est souvent intériorisée et refoulée dans notre société. C'est l'émotion la moins acceptée et la plus réprimée. Les conséquences en sont la violence, les agressions directes, le guerres et la destruction

 

 Pour gérer sa colère

 

           accueillir et reconnaître son état de colère

-          rechercher quel besoin l'autre a réveillé en soi - besoin qui n'a pas à cet instant été reconnu  satisfait et qui fait l'objet de cette colère : qu'est ce qui se passe en moi ?  qu'est ce qui s'emporte en moi  au point de générer cet état et m'affirmer ainsi au risque de détruire l'autre ? peut être pour aller plus loin : Qu'est ce qui a besoin d'être entendu en moi et que je me refuse trop souvent à entendre ?

-          arrêter l'entrevue si l'on perd le contrôle et la remettre  plus tard

-          se centrer sur l'objet de la colère sans attaquer la personne

-          prendre du temps pour comprendre le point de vue de l'autre

-    retrouver son calme intérieur  en utilisant la respiration THONGHEN

ou plus simplement changer d'air  !!!

 

Si la colère était une couleur de la plus claire à la plus foncée : l'irritation, l'emportement, l'exaspération  et la fureur

 

je vous invite à écouter   ce  témoignage

de J SALOME 

 

comprendre une émotion : la colère

 http://www.youtube.com/watch?v=KDQRyRo4fQw&feature=related



 

 



07/03/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 19 autres membres